FANDOM


Je regardais ma grand-mère, Marie. Vu que celle-ci était morte depuis six ans, l'irréalité de l'image était on ne peut plus tangible.
—Bella rêve de sa grand-mère la veille de son dix-huitième anniversaire[src]

Marie Higginbotham était la mère de Renée Dwyer. Elle était morte six ans avant le début de Tentation, quand Bella avait onze ou douze ans.

Biographie Modifier

Jeunesse Modifier

Marie Higginbotham était une femme difficile, amère, mais travailleuse et fidèle. Elle a divorcé avec son mari lorsque Renée était encore une enfant. Elle n'est jamais partie avec sa fille en raison de leurs différentes personnalités.

Lorsque Renée a épousé Charlie Swan, elle lui a envoyée une photographie de leur mariage, mais Marie ne lui a jamais répondue. Renée a écrit plus tard à Marie, en lui disant qu'elle était enceinte. Marie a envoyé une couette qu'elle avait fait elle-même, ce qui a touché Renée.

Renée passa par une période dépressive après son divorce avec Charlie et retourna vivre chez sa mère. Marie était encore difficile, mais elle se montrait passionnée avec sa petite-fille, Bella. Lorsque Bella eu six ans, Renée a déménagé à Phoenix avec elle et Marie vivat seule une fois de plus. Elle décède plus tard en 1999.

Tentation Modifier

Bon anniversaire, Bella.
Edward[src]
New-moon-old-bella 610

Bella est Marie dans son rêve

La veille de son dix-huitième anniversaire, Bella fait un rêve. Dans son rêve, elle se tient en face de sa grand-mère dans la clairière d'Edward. Edward vient se tenir à côté de Bella. Puis elle se rend compte qu'il y a quelqu'un d'invisible au bras de Marie, et qu'elle a en fait la même expression que Bella. Quand Bella fait un pas en avant, Marie copie tous ses mouvements, et Bella se rend compte que ce n'est pas sa grand-mère, mais son propre reflet dans le miroir. Le rêve représente la plus grande peur de Bella qui est de vieillir, tandis que son amour, Edward, restera éternellement jeune.

Apparence Modifier

La peau de Marie a été décrite comme étant douce et flétrie, plissée en dizaines de fines rides sous lesquelles saillait l'ossature avec de beaux cheveux blancs. Ses lèvres se sont rétrécie avec le temps[1].

Apparitions Modifier

Notes et références Modifier

  1. Une fête
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .